Éducation nationale

Une lycéenne victime d’antisémitisme contrainte de changer d’établissement pour sa sécurité

EXCLU FACTUEL - Factuel a recueilli le témoignage de Sofia*, 17 ans, victime d’actes et de harcèlement antisémites depuis la rentrée scolaire. Craignant pour sa sécurité et voyant son état se dégrader, ses parents et le proviseur ont décidé de la changer d’établissement, afin de la protéger des multiples insultes et menaces.

Table d'école de la lycéenne harcelée
Table d'école de la lycéenne harcelée@FactuelMedia

« C’est après le 7 octobre que tout est parti en vrille, j’ai découvert des tags antisémites sur ma table ainsi qu’une croix gammée. J’ai été supprimée des conversations de groupe de classe, on me traitait de “sale juive” et ça a pris de grosses proportions, j’étais terrorisée », se confie Sofia, 17 ans, lycéenne en région parisienne et victime d’un harcèlement antisémite qui l’a contrainte à devoir changer en urgence d’établissement en cours d’année scolaire.

Harcelée et menacée parce que juive

Sofia a 16 ans en septembre 2023, alors qu’elle débute son année de terminale dans son lycée de région parisienne, non loin de chez elle. Si la rentrée se passe sans encombre, le 14 septembre, après avoir posté sur son compte TikTok une vidéo abordant l’antisémitisme en France, la lycéenne découvre alors dans les commentaires de sa publication, des messages antisémites. « Ça gaze pas trop on dirait », « J’arrive comme Adolf dans les années 30 », « Tous les jours RAF (rien à foutre, NDLR) de la Shoah », ainsi que des émoticônes du drapeau palestinien et même une croix gammée, peut-on découvrir dans les captures d’écran fournies dans le dossier de l’élève. 

Un élève continue même le harcèlement en plein cours, insultant la religion de Sofia, sans entraîner de réaction des professeurs. « Les profs ne voyaient pas, mais ça prenait de grosses proportions, il menaçait de m’agresser, j’étais devenue son obsession », détaille d’une voix grave Sofia, encore abasourdie par l’ampleur de la situation. Le 3 octobre, elle porte...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous