Faits divers

Damien Véron : « Dès que je pars au Japon, j’espère toujours revenir avec Tiphaine »

5 min

ENTRETIEN – Tiphaine Véron a disparu le 29 juillet 2018, alors qu’elle visitait Nikko. Face aux défaillances de l’enquête de police japonaise, sa famille tente de faire éclater la vérité. Son frère s’y trouve depuis début octobre pour poursuivre les recherches.

Nikko pont
Tiphaine Véron a disparu le 29 juillet 2018, alors qu’elle visitait Nikko, une petite ville près de Tokyo. Face aux défaillances de l’enquête de la police japonaise, sa famille tente de faire éclater la vérité.Damien Véron.

FACTUEL. Dimanche dernier, vous avez organisé un rassemblement à Nikko, où votre sœur a disparu. Quel en était l'objectif ?


Damien VÉRON. Montrer qu’on est encore là et qu’on se mobilise. Pour les Japonais, le fait que l’on continue encore à se battre est intriguant. De plus, montrer que l’on continue les recherches met la pression sur la police. C’est d’ailleurs pour ça que les policiers sont venus distribuer des tracts de recherches lors de notre rassemblement. Le but pour nous était aussi de nous réunir derrière la banderole pour Tiphaine devant les médias. Pendant une demi-heure, nous avons pu répondre...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous