Ukraine

En Ukraine, la vie quotidienne reprend le dessus

6 min

REPORTAGE - Près de 500 jours se sont écoulés depuis l’invasion russe de l’Ukraine en février 2022. Si plusieurs millions d’Ukrainiens ont trouvé refuge dans les pays limitrophes, ceux qui sont restés commencent à renouer avec une vie normale.

Ukraine
Geoffroy Antoine/Factuel

De notre envoyé spécial en Ukraine,

Nous sommes le jeudi 18 mai, jour de fête en Ukraine. Partout dans les rues de Kiev, on croise des robes colorées et des t-shirts amples bardés de broderies slaves. Il est 17 heures et le soleil bat son plein en ce « Vyshyvanka day » au cours duquel les Ukrainiens célèbrent une tradition séculaire en portant un habit culturel composé de multiples broderies, le vyshyvanka, rappel vestimentaire de leur identité. Les habitants de la capitale ont massivement répondu à l’appel. Le vieux Kiev s’anime et les commerçants de rue remplissent leurs poches. Difficile de concevoir que nous sommes dans un pays en guerre.

Quelques heures plus tard, l’alarme anti-aérienne, aiguë et stridente, sonnera le glas des réjouissances. Cette dernière ne fait toutefois plus grand effet aux Ukrainiens. « On s’y est habitué, confie Nadia, 27 ans, assistante de direction. Il y a encore quelques mois, on se précipitait dans les abris dès que l’alarme retentissait. Mais maintenant, on veut vivre normalement. Nous n’avons plus peur ! »

Le système anti-aérien nous permet de respirer un peu.

Entre le 15 et le 20 mai, l’Ukraine a fait face à plusieurs salves de missiles lancées sur son territoire. Des attaques « sans précédent », selon les autorités. Kiev affirme avoir détruit la plupart des projectiles. S’il est impossible de vérifier ces dires, force est de constater que, du point de vue de la population, la livraison de systèmes de défense anti-aérienne est perçue comme un « soulagement ». Mikhael, 42 ans, dirige une PME spécialisée dans l’import-export. Depuis 15 ans, il habite Lviv, grande ville de 700.000 habitants située à 70 km de la frontière polonaise. Depuis février 2022, mois de l’invasion russe, il a vu des dizaines d’attaques de missiles et de drones sur sa ville. « A l’automne dernier, un...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous